68, mon père et les clous

de Samuel Bigiaoui | France | 2017 | 85 min

68, mon père et les clous

Bricomonge est une boutique de bricolage ouverte par Jean, père du réalisateur, il y a 30 ans à Paris. Prenant les aspects d’une agora, le magasin est un centre névralgique de la vie sociale pour ce quartier. Bricomonge va fermer. Au moment de l’ultime inventaire et avant la disparition de ce qui a nourri son imaginaire d’enfant, ce film tente de répondre à une question que Samuel Bigiaoui se posait déjà petit sur son père : celle de comprendre ce qui a amené le militant maoïste qu’il était dans les années 60-70, intellectuel diplômé, à vendre des clous.

Facebook

Distribution Petit à petit production