MontMiandonFilms

Accueil < Portraits de Vie 2017 < Programmation

Attention horaires susceptibles d’être modifiés…

S1 - 10 novembre - 18h

Maman Colonelle

de Dieudo Hamadi - France - 2017 - 72 min

Maman Colonelle

Projection en présence d’un membre de la production d’Andana Films

Dès le début du film, on marche au pas de Maman Colonelle. Au sein de la police congolaise, elle a assuré pendant quinze ans la protection de l’enfance et la lutte contre les violences sexuelles au Sud-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo. Et quand on lui apprend sa mutation de Bukavu à Kisangani, elle tient à rassurer les femmes qu’elle a soutenues toutes ces années et qu’elle s’apprête à quitter. « Ça va aller ! », leur dit-elle d’une voix posée, et cela sans rien laisser paraître de l’émotion qui l’étreint. « Si tu pars, qui va nous aider ? », lui répondent-elles en chœur.

À Kisangani Maman Colonelle va se trouver face à de nouveaux enjeux.

Suite…

S2 - 10 novembre - 21h

Dix-sept ans

de Didier Nion - France - 2003 - 83 min

Dix-sept ans

Jean-Benoît a 17 ans et un rêve qu’il nourrit depuis l’enfance : devenir mécanicien spécialisé dans les camions. Mais, comme il le dit, « c’est le bordel dans (sa) tête ». Pendant deux ans, Didier Nion a suivi le quotidien de ce gamin paumé de la banlieue rouennaise, faisant de son apprentissage la métaphore de sa reconstruction. Une aventure qui ne sera pas sans vicissitude.

Dix-sept ans nous parle du passage douloureux de l’enfance à l’âge adulte, de la difficulté d’apprendre, du besoin de trouver sa place au sein d’une communauté, des failles du passé avec lesquelles il faut bien vivre. Mais au coeur du film il y a surtout cette relation intime, pudique, complexe entre Didier Nion et Jean-Benoît, une rencontre de cinéma qui peut changer la vie.

Suite…

S3 - 11 novembre - 14h

Madame B, histoire d’une nord-coréenne

de Jero Yun - France, Corée du Sud - 2016 - 71 min

Madame B, histoire d'une nord-coréenne

Madame B, Histoire d’une Nord-Coréenne nous happe d’entrée dans un tourbillon, celui de la fuite, du danger, des corps que l’on ne voit pas, des paysages qu’il ne faut pas reconnaître. Lorsque nous reprenons pied, c’est pour nous retrouver échoués sur les terres d’une famille de petits paysans pauvres, avec Madame B et son mari, un Chinois qui l’a achetée.

À l’image de ce début déboussolant, le film ne cessera de mettre à mal nos certitudes, de nous amener là où l’on ne s’y attend pas. C’est dans ce maelström géopolitique entre la Corée du Nord, la Chine et la Corée du Sud, fantasme absolu des frontières infranchissables, de la paranoïa ultime, qu’il nous installe pour nous parler de liens humains, de liberté, d’amour. Que Madame B soit avec sa famille chinoise ou nord-coréenne, les scènes évoquent le même havre d’union, de souci de l’autre.

Suite…

S4 - 11 novembre - 16h - En présence de la réalisatrice

Rivages

de Simone Fluhr - France - 2016 - 74 min

Rivages

Projection en présence de Simone Fluhr

Que reste-t-il lorsque tous les liens sont rompus, avec la famille, les amis, le travail et que l’on vit dans la rue (certains des personnages disent par choix, mais ce n’est pas si sûr) ? Que reste-t-il sinon l’humain ?

C’est bien ce que nous dit Simone Fluhr avec des personnages filmés à bonne distance, la parole respectée par le montage et le rythme du film qui nous laisse le temps d’entendre ce qui est dit, sans manipulation de sentiments ou artifice. (Et l’Ill - la rivière qui traverse Strasbourg - qui coule comme une métaphore du temps et de la vie).
La singularité de chaque témoignage peut ainsi s’exprimer pleinement et nous sommes saisis par la force, l’intelligence et l’inventivité dont les trois personnages font preuve, par leur humanité pleine et entière malgré des conditions qui les abiment physiquement.

Suite…

S5 - 11 novembre - 18h30 - Séance libre et gratuite

Vers la tendresse

de Alice Diop - France - 2016 - 39 min

Vers la tendresse

« Au cours d’un atelier sur le thème de l’amour, j’ai rencontré quatre jeunes hommes tous originaires de Seine Saint-Denis. J’ai enregistré nos conversations. J’ai eu envie de faire de ces voix un film. » Alice Diop

Les jeunes hommes qui parlent dans le film d’Alice Diop disent parfois : je sais pas ce que c’est la tendresse. Je sais pas comment ça marche une femme. Ils disent que dans les quartiers, c’est parfois difficile d’aimer. La première des raisons c’est parce qu’on en parle pas. Alors elle les fait dire, et surtout, elle écoute.

Suite…

S6 - 11 novembre - 21h

Reprendre l’été

de Magali Bragard, Séverine Enjolras - France - 2017 - 90 min

Reprendre l'été

Projection en présence de Magali Bragard

À la question « Êtes-vous heureux ? ». Ça dépend des jours, ce n’est pas un état permanent… De multiples réponses qui forment un drôle de portrait, celui de notre époque.

L’idée des deux réalisatrices est de tenter aujourd’hui le remake du documentaire devenu culte Chronique d’un été, réalisé en 1961 par Jean Rouch et Édgar Morin. Comme les deux hommes à l’époque, les réalisatrices ont suivi des personnages, à Paris, durant un été, pour les interroger sur le bonheur et la façon dont ils se débrouillent avec la vie.

Suite…

Facebook
Vimeo
Dailymotion

Permalien